TANTRIK BANGKOK - Forum du collectif Tantrik Bangkok

TANTRIK BANGKOK Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil    Se connecter pour vérifier ses messages privés    ConnexionConnexion 

[POESIE] Quelques lignes jetées en vrac...
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TANTRIK BANGKOK Index du Forum :: <<< LAND OF TANTRISM >>> :: Tantrik Creations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ouatshaout
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 7 337
Localisation: au saloon

MessagePosté le: Lun 15 Oct 2007 - 18:42    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

L'Amour


Marche dans la lumière, cette vue imprenable vers une promesse d'ailleurs te transporte au fil du voyage. Laisse couver du regard ta progression par ce guide qui n'existe que pour tes pensées (mièvres, vicieuses, plates ?).

La symphonie des couleurs explose au visage de celui ou celle qui veut bien l'écouter et ouvre un passage vers le continent que tout le monde connait mais qui reste pourtant une friche éternelle. Monde de chaos ou règne le désir impérieux de satisfaire l'égoïsme originel de chacun.

L'amour premier anarchiste se moque bien des revendications Terriennes, n'appartenant à personne il est le véritable maitre de ces lieux. L'amour du vice, du pouvoir, le culte de la personnalité, l'amour noble et pur de ceux qui ne veulent que fondre, l'amour blessant des pervers manipulateurs, l'amour de la peur ou de la souffrance. Ou encore l'amour d'un idéal.

Tout n'est qu'Amour mes frères, allez donc tous vous faire mettre.

Vous en sortirez grandi.

Et si par hasard vous vivez sans amour, c'est que vous n'existez pas. Chacun le sien, et qu'un jour la conscience de tous soit étalée sur la place publique, mis à nue, analysée et portée bien haut.

Dites-nous, à quel amour appartenez vous ? N'aies pas Honte...
_________________

http://shelterofwatt.wordpress.com/ En France, on dit que j'ai la Gauledorak.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
k-mi
Tantrik Maître Pitou

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 5 353
Localisation: montreuil 9-3
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Oct 2007 - 21:46    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

putain guigui j'en deviens grossière mais sincerement ça déchire!!!
bon je te cache pas que je suis obligée de lire deux fois avant de comprendre mais c'est tellement réaliste!!!!

ça sert à ça de rien foutre au moins tu es productif.
_________________
Revenir en haut
NaNiNaX
Bangkok Traveller

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 1 989
Localisation: au bagne !
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Oct 2007 - 23:03    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

Comment ?
Se faire mettre par un anarchiste du culte vicieux du pouvoir dans un champ en friche pour fondre sur des pervers peureux serait un idéal qui fait grandir ?

Réflexion, composition, passion : tu as tout pour le sujet, si vaste et si personnel. Continue, on s'y perd tellement là-dedans que l'on s'en régalera toujours

_________________
...j'ai rien dit...
Revenir en haut
ouatshaout
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 7 337
Localisation: au saloon

MessagePosté le: Mar 16 Oct 2007 - 11:49    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

NaNiNaX a écrit:
Comment ?
Se faire mettre par un anarchiste du culte vicieux du pouvoir dans un champ en friche pour fondre sur des pervers peureux serait un idéal qui fait grandir ?


lol

j'adore !
_________________

http://shelterofwatt.wordpress.com/ En France, on dit que j'ai la Gauledorak.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Oct 2007 - 18:53    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

Yes ! Encore une jolie petite prose mon Guigui !
A la vue du titre, je me disais que tu allais nous pondre un truc fleur bleue (ce qui m'aurait étonné venant de toi) et non, enfait, tu nous décris un Amour libre, autoritaire sur l'Homme, plénipotent... et c'est vrai !
En tout cas, pas facile de décrire en qq lignes ce sentiment qu'on a jamais réelleent compris, décrit et analysé mais je trouve que tu t'en ors pas mal. Tu nous balance de l'Amour "brute" en pleine face

C'est cool Guigui, continue
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ouatshaout
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 7 337
Localisation: au saloon

MessagePosté le: Ven 19 Oct 2007 - 09:10    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

merci louloute Wink


fleur bleue moi ? looooooooool
_________________

http://shelterofwatt.wordpress.com/ En France, on dit que j'ai la Gauledorak.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Ven 19 Oct 2007 - 09:13    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

Hé oui c'est sûr... Mr. Green


_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ouatshaout
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 7 337
Localisation: au saloon

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2007 - 00:10    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

Si tu es dépressif(ve) ne lis pas ce qui suit !! lol



Ennemi de vos vies.


Cynique responsable de l'ennui et du malheur, je ne suis que parce qu'on veut me faire exister.

Irréversible, ferme et brutal je passe sur les corps comme une vague caresse le sable, le noyant au passage. Camouflant mon existence, j'apparais uniquement dans les moments particuliers, transformant tout et n'importe quoi en regrets et souvenirs émouvants.

L'indifférence est l'issue de ma présence permanente, anéantisseur des énergies les plus vivaces je ris de voir la bataille quand je connais déjà le résultat de la guerre, si futile et banale, sans fait de gloire ni de héros. Juste des vies pré-écrites, aussi bien tracées qu'une autoroute, lisses et prévisibles, pitoyables sentiments d'exceptions à l'appui.

Je ne gronde pas ni ne crie, j'assourdis pourtant aussi sûrement q'une pluie continuelle de décibels décimant l'écoute, en moi l'omniprésence, la loi de l'univers.

Je suis le Temps, celui qui te pousse peu à peu vers la peur misérable de disparaitre, celui qui te dépasse la joie dans l'oeil dans les moments de bonheur qui durent trop. Tu ne peux rien, je suis l'Eternel, l'Inéluctable, Le Grand Architecte. Invincible et plénipotent, je laisse la liberté à ceux qui pensent disposer de moi de comprendre leur erreur, peu à peu, jusqu'à les rendre fou de ce goutte à goutte distillé chaque jour, sans relâche, creusant petit à petit la chair et l'os, pénétrant les veines et les muscles, jusqu' à irradier l'âme de ces couards.

Je dévore. Paix à vos âmes.
_________________

http://shelterofwatt.wordpress.com/ En France, on dit que j'ai la Gauledorak.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
NaNiNaX
Bangkok Traveller

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 1 989
Localisation: au bagne !
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2007 - 03:39    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

Dissonance de l'espace, heures assourdissantes… Se fondre dans le miasme général et infini dont notre condition est faite.
Le poète nous le disait bien assez tard déjà, sans pour autant que cette pensée n'ait été un jour séparée de nos destins :
"Le Plaisir vaporeux fuira vers l'horizon ainsi qu'une sylphide au fond de la coulisse ; chaque instant te dévore un morceau du délice, à chaque homme accordé pour toute sa saison."
La lâcheté trouve ses lettres de noblesse dans ce temps qui nous apprend le regret.
L'envie comme l'absence le rend infiniment grand et nous, petites choses à sa poursuite, des corps à vif de meurtrissures nerveuses et moroses.
Et quand, enfin, tu caresses le bonheur, cet instant restera instant, pas de prolongations perpétuelles, même les souvenirs, les saveurs, les odeurs, s'effacent petit à petit que les années t'attaquent.
Profitons amis, car il aura raison de nous, pauvres fous !
Ainsi le poète continue et "Te diras : "Que vous sert, courtisane imparfaite, de n'avoir pas connu ce que pleurent les morts ? - Et le ver rongera ta peau comme un remords."

Ton texte est fort, il tord, bouleverse, à la hauteur de ce thème si vrai... et qui m'a replongée avec une douce mélancolie dans les Fleurs du Mal.







Et sinon, ça va ?...

_________________
...j'ai rien dit...
Revenir en haut
FlaG
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 3 814
Localisation: On dirait le Suuuud !
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2007 - 11:15    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

ouatshaout a écrit:
L'Amour


Marche dans la lumière, cette vue imprenable vers une promesse d'ailleurs te transporte au fil du voyage. Laisse couver du regard ta progression par ce guide qui n'existe que pour tes pensées (mièvres, vicieuses, plates ?).

La symphonie des couleurs explose au visage de celui ou celle qui veut bien l'écouter et ouvre un passage vers le continent que tout le monde connait mais qui reste pourtant une friche éternelle. Monde de chaos ou règne le désir impérieux de satisfaire l'égoïsme originel de chacun.

L'amour premier anarchiste se moque bien des revendications Terriennes, n'appartenant à personne il est le véritable maitre de ces lieux. L'amour du vice, du pouvoir, le culte de la personnalité, l'amour noble et pur de ceux qui ne veulent que fondre, l'amour blessant des pervers manipulateurs, l'amour de la peur ou de la souffrance. Ou encore l'amour d'un idéal.

Tout n'est qu'Amour mes frères, allez donc tous vous faire mettre.

Vous en sortirez grandi.

Et si par hasard vous vivez sans amour, c'est que vous n'existez pas. Chacun le sien, et qu'un jour la conscience de tous soit étalée sur la place publique, mis à nue, analysée et portée bien haut.

Dites-nous, à quel amour appartenez vous ? N'aies pas Honte...

Encore un bien joli texte ma poule, plus facile à décrypter pour moi à la seconde lecture. Embarassed

Si je peux me permettre :

"Vous en sortirez grandi" -> Vous en sortirez grandis (vous = mes frères)

"mis à nue" -> mise à nu (à vérifier pour nu)

"N'aies pas honte" -> "N'aie pas honte"
_________________
Si t'as d'la place, tu remplaces !

"La lucidité est la blessure la plus proche du soleil, elle brûle mais elle éclaire les destins." Sophie DORGAN, journaliste à l'Equipe. ^^
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
k-mi
Tantrik Maître Pitou

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 5 353
Localisation: montreuil 9-3
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2007 - 19:31    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

heureusement que t'es là franckounnet!!!

sympa le dernier que tu viens de nous pondre mais sincèrement je préfère celui d'avant (l'amour) beaucoup plus torturé à mon goût...j'aime quand il faut s'y reprendre à 2 fois avant de tout comprendre...
"l'ennemi de vos vies" me paraît beaucoup plus simple (je me trompes peut être) et baucoup moins torturé (quoique...)

bref en tout cas il reste quand meme à mes yeux encore tellement réaliste... ça fait peur!

continue comme ça
_________________
Revenir en haut
NaNiNaX
Bangkok Traveller

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 1 989
Localisation: au bagne !
Féminin

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2007 - 07:04    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

k-mi a écrit:
sympa le dernier que tu viens de nous pondre mais sincèrement je préfère celui d'avant (l'amour) beaucoup plus torturé à mon goût...j'aime quand il faut s'y reprendre à 2 fois avant de tout comprendre...
"l'ennemi de vos vies" me paraît beaucoup plus simple (je me trompes peut être) et baucoup moins torturé (quoique...)

Espèce de mastibatrice du cervelet va !

Sans parler de simplicité ou de torture cérébrale, il est vrai qu'il est plus explicite et direct que les précédents, ce qui sert la notion d'inéluctable : pas de détour, tu le sais bien et n'y peux rien.

_________________
...j'ai rien dit...
Revenir en haut
ouatshaout
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 7 337
Localisation: au saloon

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2007 - 11:40    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

je suis bien content que ça fasse réagir en tout cas, c'est bien d'avoir des interprétations différentes selon les gens, et vous avez raisons toutes les deux en plus Mort de Rire
_________________

http://shelterofwatt.wordpress.com/ En France, on dit que j'ai la Gauledorak.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2007 - 11:54    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

Yep Guigui, le temps présenté sous forme de rouleau compresseur, c'est marche ET crève !

Effectivement, il est peut-être + simple à comprendre mais j'ai du faire une relecture au moment où tu as dit "je suis le Temps".. là j'me suis fait
"ah oui, hOp, je recommence pour comprendre de quoi i' cause en fait"

dis nous tout Guigui, tu t'es trouvé un ch'veu blanc ce matin là devant ta glace ? Mr. Green

En tout cas, bravo, encore, clap clap, quel artiste, on va tous te respecter d'ici peu


_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ouatshaout
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 7 337
Localisation: au saloon

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2007 - 12:05    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

tiens, c'est bien ce que je me disais, je suis en manque de quelque chose...ah ben vi, le respect de mes potes tiens !! lol Mort de Rire

Bon en tout cas l'effet que je recherchais est en partie obtenu, on peut jamais faire 100% de toutes façons.

Camille, promis, je vais en faire un bien glauque qui donne envie de se pendre vraiment !
_________________

http://shelterofwatt.wordpress.com/ En France, on dit que j'ai la Gauledorak.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
NaNiNaX
Bangkok Traveller

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 1 989
Localisation: au bagne !
Féminin

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2007 - 12:12    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

Tu fournis la corde ?
_________________
...j'ai rien dit...
Revenir en haut
ouatshaout
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 7 337
Localisation: au saloon

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2007 - 12:30    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

le tabouret et le coup de pied en prime !

t'en veux ??!!! Mort de Rire
_________________

http://shelterofwatt.wordpress.com/ En France, on dit que j'ai la Gauledorak.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nesral
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 8 762
Localisation: Tuluz F.M.

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2007 - 12:59    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

ouatshaout a écrit:
et le coup de pied en prime !

Mort de Rire
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
NaNiNaX
Bangkok Traveller

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 1 989
Localisation: au bagne !
Féminin

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2007 - 14:32    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

ouatshaout a écrit:
le tabouret et le coup de pied en prime !

t'en veux ??!!! Mort de Rire

c'est les promos d'automne ? Le pied, en tong ou coqué ?
_________________
...j'ai rien dit...
Revenir en haut
ouatshaout
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 7 337
Localisation: au saloon

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2007 - 17:25    Sujet du message: [POESIE] Quelques lignes jetées en vrac... Répondre en citant

plutôt coqué en ce moment...
_________________

http://shelterofwatt.wordpress.com/ En France, on dit que j'ai la Gauledorak.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TANTRIK BANGKOK Index du Forum :: <<< LAND OF TANTRISM >>> :: Tantrik Creations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com - Glass Template Created by DoubleJ(Jan Jaap)