TANTRIK BANGKOK - Forum du collectif Tantrik Bangkok

TANTRIK BANGKOK Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil    Se connecter pour vérifier ses messages privés    ConnexionConnexion 

[FRANCE] ...Bavures Policières...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TANTRIK BANGKOK Index du Forum :: <<< BANGKOK CAFE >>> :: Autour d'une bière :: Niouzes Internationales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mar 13 Nov 2007 - 14:27    Sujet du message: [FRANCE] ...Bavures Policières... Répondre en citant

A Nanterre, les CRS ont délogé des étudiants à coups de matraque
-13 novembre 2007-

La situation à la faculté de Paris-X-Nanterre était tendue, mardi 13 novembre, en milieu de matinée : les forces de l'ordre ont par deux fois délogé des étudiants grévistes à coups de matraque, afin de permettre l'accès d'un bâtiment à des étudiants non grévistes.

Le blocage avait été voté lundi en assemblée générale et selon l'UNEF, quelque 150 étudiants étaient venus dès 7 heures mardi pour bloquer la dizaine de bâtiments que compte le site. Vers 10 heures, des CRS ont dispersé 100 à 200 étudiants qui interdisaient l'entrée d'un bâtiment et pris la place des bloqueurs.

GAZ LACRYMOGÈNES

Quelque 500 personnes ont assisté à la scène sans intervenir, exprimant des sentiments partagés : "bloqueurs, hors des facs", "liberté d'étudier", scandaient de nombreux étudiants désireux d'assister aux cours, tandis que d'autres dénonçaient l'intervention des forces de l'ordre en reprenant les slogans "police partout, justice nulle part" et "police hors des facs".

Protégés par les CRS, une trentaine d'anti-bloqueurs sont entrés dans le bâtiment où se trouvaient déjà des professeurs. Quelques étudiants grévistes ont alors lancé des poignées de terre sur des étudiants hostiles au blocage dans un climat d'invectives, provoquant une nouvelle intervention des forces de l'ordre. Des coups de matraque ont volé et une étudiante touchée au dos est tombée, sans conséquence apparemment. Les manifestants ont été repoussés par des gaz lacrymogènes.

Une conseillère générale communiste, Michèle Fritsch, s'est rendue sur place. Elle a exigé du chef de la police dans les Hauts-de-Seine, Christian Sonrier, le retrait des forces de l'ordre du campus. M. Sonrier a indiqué que la police était intervenue à la demande du président de l'université, Olivier Audéoud."On use de la force nécessaire et suffisante", a-t-il estimé.


Source : lemonde.fr
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mer 22 Oct 2008 - 08:55    Sujet du message: [FRANCE] ...Bavures Policières... Répondre en citant

Deux policiers de Seine-Saint-Denis en garde à vue à l'IGS
-21 ocotbre 2008-

Deux policiers du commissariat de Gagny (Seine-Saint-Denis) ont été placés mardi en garde à vue à l'Inspection générale des services (IGS), la police des polices, a-t-on appris de sources policière et judiciaire. Ils sont soupçonnés d'avoir porté des coups de tonfa (matraque) injustifiés sur un jeune homme de 20 ans interpellé le 14 octobre 2008 à Montfermeil.

Selon les premiers éléments de l'enquête, des policiers qui patrouillaient dans la soirée du 14 octobre cité des Bosquets à Montfermeil avaient été la cible de différents projectiles, dont un pavé, lancés par des jeunes.

Peu après, une dizaine de policiers investissaient l'immeuble situé au 5, rue Pablo Picasso et interpellaient un étudiant de 20 ans dans un appartement situé au 5ème étage. Alors qu'ils le ramenaient vers leur véhicule, les policiers ont asséné des coups de tonfa et un coup de crosse de flash-ball sur la tête du suspect dans le hall. La scène a été filmée par un jeune réalisateur membre du collectif Kourtrajmé et les images diffusées par le site rue89.com.

L'habitant de Montfermeil bénéficie de deux jours d'interruption temporaire de travail (ITT) tandis qu'un policier, blessé au pouce lors de l'intervention, bénéficie d'un mois d'ITT.

Le parquet de Bobigny a décidé d'ouvrir une information judiciaire pour "violences par dépositaire de l'autorité publique avec arme". D'autres policiers présents le soir des faits devraient être entendus mardi à titre de témoins.

Source : nouvelobs.com
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2008 - 10:06    Sujet du message: [FRANCE] ...Bavures Policières... Répondre en citant

Bavure confirmée à Montfermeil
-23 octobre 2008-

Deux policiers soupçonnés d'avoir passé à tabac un jeune homme lors de son interpellation le 14 octobre dernier à Montfermeil, ont été mis en examen mercredi soir pour "violences volontaires avec armes et en réunion" à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Ils ont toutefois été laissé libres, sous contrôle judiciaire. Ils ont reconnu les faits lors de leur garde à vue, selon l'IGS, la police des polices.


Les images de la bavure ne laissent pas de place au doute. Elles ont aidé à l'enquête. (Rue89)Les images de la bavure ne laissent pas de place au doute. Elles ont aidé à l'enquête. (Rue89)

Devant l'évidence des images, les policiers n'ont eu d'autre choix que d'avouer. Les deux fonctionnaires, soupçonnées d'avoir tabassé un jeune homme de 20 ans - menotté qui plus est - lors de son interpellation le 14 octobre dernier, ont reconnu les faits lors de leur garde à vue mercredi. Leur intervention plus que musclée avait été filmée par un voisin, puis diffusée sur le site Rue89. Les images, sans équivoque, ont servi d'appuis aux fonctionnaires de l'IGS, la police des polices, pour mener à bien leur interrogatoire. Les deux hommes, un gardien de la paix de 26 ans et un sous-brigadier de 38 ans, ont ensuite été déférés devant des juges et mis en examen dans la soirée pour "violences volontaires par dépositaire de l'autorité publique, avec arme et en réunion".

Ils ont été laissés libres, suivant les réquisitions du parquet, sous contrôle judiciaire. Les deux fonctionnaires indélicats ont donc interdiction de rencontrer leurs collègues du commissariat de Gagny présents lors de la "bavure" de Montfermeil, citée chaude de Seine-Saint-Denis. Ils sont également suspendus de leur fonctions. Deux autres policiers sont soupçonnés de "non-empêchement de délit contre une personne" - ce que laisse suggérer les images - et devraient être convoqués ultérieurement par le juge d'instruction.

La victime elle aussi mise en examen

L'inspection générale des services (IGS) a reconstitué le scénario de la soirée du 14 octobre: une patrouille de police circulant cité des Bosquets à Montfermeil a été la cible de projectiles, des pierres et des pavés, lancés par des jeunes. En réplique, une dizaine de policiers ont investi l'immeuble du 5 rue Pablo-Picasso, pour interpeller un étudiant de 20 ans dans un appartement du 5e étage. Encadré par les fonctionnaires devant le hall de son immeuble, menotté, le jeune homme s'est vu infliger des coups de tonfa (une longue matraque) et de crosse de flash-ball. Heureusement pour lui, un homme s'est trouvé au bon endroit au bon moment: Ladj Ly, un jeune réalisateur du collectif Kourtrajmé a assisté à la scène et a eu le réflexe de la filmer. Il a ensuite transmis ses images à l'IGS, avant de confier l'enregistrement à Rue89.

La victime de la bavure, Abdoulaye Fofana, est soupçonné d'avoir participé aux violences contre les policiers. Il a donc été mis en examen puis placé sous contrôle judiciaire, jusqu'a ce qu'il soit jugé le 10 décembre prochain. Depuis le début de l'enquête, il a toujours nié sa participation au caillassage et assure qu'il regardait un match de football en famille ce soir-là.


Des extraits du film de Ladj Ly:


Violences policières à Montfermeil
envoyé par rue89


Source : lejdd.fr
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TANTRIK BANGKOK Index du Forum :: <<< BANGKOK CAFE >>> :: Autour d'une bière :: Niouzes Internationales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com - Glass Template Created by DoubleJ(Jan Jaap)