TANTRIK BANGKOK - Forum du collectif Tantrik Bangkok

TANTRIK BANGKOK Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil    Se connecter pour vérifier ses messages privés    ConnexionConnexion 

[MOYEN ORIENT] Le Fatah rejette l'offre de dialogue du Hamas

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TANTRIK BANGKOK Index du Forum :: <<< BANGKOK CAFE >>> :: Autour d'une bière :: Niouzes Internationales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Ven 12 Oct 2007 - 08:21    Sujet du message: [MOYEN ORIENT] Le Fatah rejette l'offre de dialogue du Hamas Répondre en citant

Le Fatah rejette l'offre de dialogue du Hamas
-11 octobre 2007-

RAMALLAH, Cisjordanie (Reuters) - Le Fatah de Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, a rejeté jeudi une offre de dialogue formulée la veille par le Hamas et Israël a prévenu qu'un dialogue avec les islamiste risquait de compromettre un accord de paix avec l'Etat juif.

Des sources palestiniennes proches du dossier ont indiqué que des membres du Hamas et du Fatah avaient discuté de la tenue de pourparlers de paix, mais Abbas a déclaré qu'il n'était pas favorable à une rencontre et il a rejeté tout dialogue avec le Hamas tant que ce dernier ne céderait pas le contrôle de la bande de Gaza.

"Tout ce dont on a fait état dans les informations ou dans des rumeurs est dénué de tout fondement", a assuré Abbas, cité par l'agence de presse palestinienne.

Tant que les islamistes du Hamas ne "rectifient pas leurs erreurs (...) nous n'accepterons aucun dialogue".

Ismaïl Haniyeh, membre de la direction du Hamas et chef du gouvernement d'union qu'Abbas a dissous en juin, a annoncé mercredi soir que sa formation était prête à entamer des discussions en vue d'une réconciliation avec le Fatah, laissant entendre qu'il pourrait renoncer à terme au contrôle de la bande de Gaza.

Les autorités israéliennes, qui s'emploient à renforcer l'autorité d'Abbas et à isoler le Hamas, ont jugé qu'un tel dialogue mettrait en péril les efforts de paix déployés en vue de la conférence internationale sur le Proche-Orient que les Etats-Unis accueilleront dans la deuxième quinzaine de novembre.

RENCONTRE INFORMELLE

"Nous craignons qu'autoriser cette organisation extrémiste hostile à la réconciliation à revenir au centre de la scène ne revienne à hypothéquer toute chance de progrès", a déclaré Mark Regev, porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères.

Dans une interview à la chaîne de télévision israélienne Channel 10, Saëb Erekat, collaborateur d'Abbas, a laissé entendre que ce dernier pourrait démissionner si la conférence de paix sur le Proche-Orient ne débouchait sur aucun accord.

"Lorsque je dis qu'Abou Mazen (Abbas) n'est pas accroché à son fauteuil, je le pense vraiment. Ce n'est pas qu'il ne veuille pas servir son peuple, mais une absence d'accord changera la dynamique de la pensée au sein de la société palestinienne", a dit Erekat.

Il a reconnu que le Fatah n'était pas suffisamment fort pour reprendre par la force la contrôle de la bande de Gaza, mais, selon lui, si un accord de paix définitif est conclu, c'en sera fini le jour même du Hamas à Gaza, "sans un seul coup de feu".

Selon un responsable palestinien impliqué dans les efforts de médiation mais indépendant des deux formations, Djibril Radjoub pour le Fatah et Mohamed Nazzal côté Hamas se sont rencontrés pour évoquer l'ouverture de discussions en Egypte.

Cette rencontre n'a eu lieu qu'à titre consultatif et Radjoub, ancien responsable des services de sécurité favorable au dialogue avec les islamistes, n'avait pas l'aval du mouvement, affirme-t-on au sein du Fatah.

Radjoub s'est refusé à tout commentaire sur ces informations.

De sources proches des discussions, on annonce néanmoins l'arrivée, la semaine prochaine au Caire, d'un haut responsable du Hamas en exil pour préparer de plus amples discussions entre les factions.

Source : lemonde.fr
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Mar 2008 - 09:32    Sujet du message: [MOYEN ORIENT] Le Fatah rejette l'offre de dialogue du Hamas Répondre en citant

Le Fatah annonce l'échec de la médiation yéménite avec le Hamas
-20 mars 2008-


Moussa Abou Marzouk (à droite), numéro deux en exil du Hamas, et Salah Raafat, le chef de la délégation du Fatah, quittent le palais présidentiel à Sanaa. Les conseillers du président de l'Autorité palestinienne; Mahmoud Abbas; ont annoncé jeudi l'échec de la médiation entreprise par le Yémen pour nouer un dialogue entre les deux mouvements palestiniens.

RAMALLAH, Cisjordanie (Reuters) - La médiation entreprise par le Yémen pour nouer un dialogue entre le Fatah et le Hamas a échoué et les négociateurs du Fatah vont regagner la Cisjordanie, annoncent des conseillers du président palestinien Mahmoud Abbas.

L'échec est imputable au refus du Hamas "d'accepter l'initiative yéménite telle qu'elle est", a déclaré Yasser Abed Rabbo, un des proches d'Abbas. "Notre délégation revient demain mais elle est prête à repartir au Yémen une fois que le Hamas aura accepté l'initiative telle quelle."

Mardi, le Fatah s'était déclaré disposé à reprendre le "dialogue national" avec le Hamas, qui l'a chassé par la force de Gaza en juin, à condition que le mouvement islamiste accepte les termes du compromis proposé par le président du Yémen Ali Abdallah Saleh.

Ce dernier a proposé d'en revenir à la situation d'avant ce que le président Mahmoud Abbas présente comme un "coup d'Etat" du Hamas contre l'Autorité autonome à Gaza ainsi que l'organisation d'élections présidentielle et législatives anticipées en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Le plan prévoit aussi la création d'un nouveau gouvernement d'unité et la reconstruction de forces de sécurité palestiniennes selon des critères nationaux et non plus en fonction des factions.

Les discussions ont sans doute buté sur le refus, exprimé par le Hamas dès mercredi, de céder le contrôle de la bande de Gaza à l'Autorité palestinienne comme préalable au dialogue.

Nabil Abou Rdainah, autre conseiller d'Abbas, a déclaré que le Hamas avait ajouté des "conditions et des réserves" aux propositions du Yémen.

Le mouvement islamiste s'est déclaré surpris par le retour prématuré des négociateurs du Fatah, qu'il a tenu pour responsable de l'échec des pourparlers. Il a estimé que ce départ "entrait en contradiction avec ce qui s'était produit jusque-là au Yémen".

Source : lepoint.fr
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TANTRIK BANGKOK Index du Forum :: <<< BANGKOK CAFE >>> :: Autour d'une bière :: Niouzes Internationales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com - Glass Template Created by DoubleJ(Jan Jaap)