TANTRIK BANGKOK - Forum du collectif Tantrik Bangkok

TANTRIK BANGKOK Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil    Se connecter pour vérifier ses messages privés    ConnexionConnexion 

Au poste et menotté parce que le Velib était cassé

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TANTRIK BANGKOK Index du Forum :: <<< BANGKOK CAFE >>> :: Autour d'une bière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nesral
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 8 762
Localisation: Tuluz F.M.

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2009 - 13:23    Sujet du message: Au poste et menotté parce que le Velib était cassé Répondre en citant

Vendredi 19 juin 2009, en voulant retirer un Velib d'une borne, rue des Archives, à 18 heures, je constate que ma carte d'abonnement ne fonctionne pas. Et pour cause : l'unique Velib restant est en fait seulement posé contre sa borne, il est cassé au niveau de l'attache.

Je m'en saisis donc et monte dessus. Je n'ai pas fait un mètre qu'un homme se précipite sur moi, l'air franchement mauvais, me dit que j'ai violé la loi et me demande si j'en ai conscience. Je demande au type si c'est une blague, et là il me dit qu'il est de la police et me montre très rapidement une carte bleu blanc rouge sans photo ni nom.

Derrière moi, alors que je tente une discussion, un autre homme, également en civil, hausse le ton « allons, monsieur, allons, reconnaissez les faits ! » Je me retrouve encerclé par trois hommes qui disent être policiers. Ils sont très physiques, me pressant de toute part et me disent que j'ai commis un « recel de vol ». Je suis héberlué et je me sens d'autant plus mal qu'ils me demandent fermement, en me serrant fort le bras, de les suivre dans la rue d'à côté, « pour plus de discrétion » car en effet la rue des Archives était bondée, nous étions devant une terrasse de café.

« Ah ! vous l'avez voulu, monsieur ! »
Seulement, moi, j'ai pris peur, à cause de leur attitude menaçante et de l'absurdité de la situation, pensant à un piège et qu'ils voulaient me racketter ou me cogner. J'ai donc d'une part dégagé mon bras, que le plus jeune serrait, et d'autre part crié « au secours, aidez moi, ce sont de faux policiers qui veulent me racketter » aux gens de la terrasse. C'est alors que les policiers m'ont crié dessus « ah ! vous l'avez voulu, monsieur » et m'ont menotté.

J'étais terrorisé, j'ai continué à demander aux passants de m'aider. Puis je me suis laissé faire. Ils m'ont poussé dans leur voiture et emmené au poste, avec gyrophare et pin-pon.

Dans la voiture, j'ai eu droit à un sermon agressif du type « hé bien monsieur ! qu'est-ce qui vous prend ? Vous avez bu ? vous avez pris des substances ? On vous a vu essayer de vous enfuir… Et puis, vous nous avez menacé, monsieur » -j'avais effectivement parlé de la police des polices.

Le policier à ma gauche, le plus jeune, me demande si j'ai des antécédents psychiatriques. Dans mon for intérieur, je me disais que ces trois-là auraient bien besoin effectivement d'un psychiatre, mais je me suis tu, et je leur ai présenté mes excuses… Ils me disent que si je m'étais bien comporté, ils ne m'auraient pas fait tout ça.

« Vous avez perdu tous vos droits, monsieur »
Je demande si je peux appeler mon avocat. C'est alors que le policier le plus âgé (la quarantaine), au volant, se retourne et me dit « vous avez perdu tous vos droits, monsieur » et « tout ce que vous avez le droit de faire c'est attendre qu'un officier prenne votre déposition. »

Au poste, fouillé, j'ai attendu trente minutes. On m'a posé plein de questions, mon nom, mon adresse, ce que je faisais dans la vie (je suis jeune médecin), le nom de ma copine, si mon nom était sur la boite aux lettres, le numéro du digicode de l'immeuble « pour vérification »…

Ensuite, ils m'ont enlevé les menottes au bout d'une heure, non pas parce que je me plaignais d'avoir des fourmis et des douleurs, mais pour réaliser le fichage de mes empreintes. Photo face, profil, tel un criminel… Puis une déposition devant une policière qui soulevait un sourcil surpris… Puis « au revoir monsieur, la sortie c'est là bas ». Personne ne m'a présenté d'excuses pour ce que je qualifie de bavure. J'ai pris des photos de mes poignets : belles traces rouges et douleur pendant 48 heures…

En lisant l'histoire de « Sarkozy je te vois », je suis angoissé à l'idée que d'ici quelque mois, un tribunal pourrait tout à fait me faire comparaître pour vol et recel de Vélib ! Voire outrage à agent, trouble à l'ordre public, tentative de fuite ! Je me doutais qu'on vivait une époque où les libertés individuelles et fondamentales sont bafouées insidieusement ; j'en ai eu la preuve physique.


--> http://www.rue89.com/2009/07/09/au-poste-et-menotte-parce-que-le-velib-etai…


...vive la France et vive la République !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FlaG
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 3 814
Localisation: On dirait le Suuuud !
Masculin

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2009 - 13:31    Sujet du message: Au poste et menotté parce que le Velib était cassé Répondre en citant

Ca devrait rappeler des souvenirs à quelqu'un...
_________________
Si t'as d'la place, tu remplaces !

"La lucidité est la blessure la plus proche du soleil, elle brûle mais elle éclaire les destins." Sophie DORGAN, journaliste à l'Equipe. ^^
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nesral
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 8 762
Localisation: Tuluz F.M.

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2009 - 13:32    Sujet du message: Au poste et menotté parce que le Velib était cassé Répondre en citant

j'y pensais ouais !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
RoM_IsH
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2007
Messages: 4 580
Localisation: ;)
Féminin

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2009 - 14:38    Sujet du message: Au poste et menotté parce que le Velib était cassé Répondre en citant

Un utilisateur sur tekitawa ....

Morish Michalowski a écrit:
énorme ! ça m'est arrivé ....

Je descendais une grande avenue parisienne vers 4 heures du mat en vélib... dans un état pas très brillant et pas très attentionné et sans le voir j'avais fait comme le gars dans l'article.

Je me suis fait choppé par 3 golgoths qui me font descendre du vélo et me disent : "Tout va bien avec le vélo monsieur?"

Moi de répondre: "Oui, oui, il fonctionne bien, les freins marchent plutôt bien".

Le plus vieux me regarde d'un drôle d'air, se demande si je me fous de lui et ils me font faire le tour.

"Regardez monsieur, rien ne vous choque ? "

Là je canalise toute mon attention, je concentre les yeux .... et merde, qu'est-ce que je vois, c'est qu'à la place de l'accroche vélib y'a un putain de gros trou énorme. Là je me retourne vers le condé et je lui fait : "Merde, alors ça ... je suis vraiment trop con".

(Va expliquer au schmith que t'étais trop éclaté et que t'as même pas fait gaffe quand t'as pris le bouzin...)

Finalement devant mon air con et naïf, le mec me jette un petit sourir en coin. Je sors mon ticket de carte bleu, je leur montre ...

Et finalement, j'ai eu grave du cul, ils m'ont laissé repartir.

Comme quoi, faut faire gaffe avec les vélib, c'est vachement dangereux.

:D


Morish Michalowski a écrit:
numéro6 a écrit:
T'as surtout eu du bol qu'ils ne te fassent pas souffler, ils adorent ça en ce moment... d'ailleurs avec ta tête, moi j'aurais pas hésité :D

:biz:


:D

En plus j'avais pas les poches vides ...... et niveau tize, ils m'ont grillé direct:

"Vous avez bu?"

"..... Bein....ouais ! "


Et c'était sur les champs élysés !

Bref j'ai eu du gros cul sur ce coup là. :8

Pour Meusha: faut quand même un bon gros coupe boulon. . . :oO:



Y'a vraiment des mecs à qui il arrive des drôles d'histoires ! Mr. Green
_________________
Ma migraine s'appelle RoM_IsH
Revenir en haut
ouatshaout
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 7 337
Localisation: au saloon

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2009 - 16:22    Sujet du message: Au poste et menotté parce que le Velib était cassé Répondre en citant

Mort de Rire
_________________

http://shelterofwatt.wordpress.com/ En France, on dit que j'ai la Gauledorak.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
noar371
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 10 316
Localisation: Paris !
Masculin

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2009 - 19:21    Sujet du message: Au poste et menotté parce que le Velib était cassé Répondre en citant


_________________


Force.. Vaillance... Et petits pas de Danse !!! (F.V.P.P.D.)
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TANTRIK BANGKOK Index du Forum :: <<< BANGKOK CAFE >>> :: Autour d'une bière Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com - Glass Template Created by DoubleJ(Jan Jaap)