TANTRIK BANGKOK - Forum du collectif Tantrik Bangkok

TANTRIK BANGKOK Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil    Se connecter pour vérifier ses messages privés    ConnexionConnexion 

[EUROPE] Ukraine: la majorité pro-occidentale a volé en...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TANTRIK BANGKOK Index du Forum :: <<< BANGKOK CAFE >>> :: Autour d'une bière :: Niouzes Internationales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Sep 2008 - 08:37    Sujet du message: [EUROPE] Ukraine: la majorité pro-occidentale a volé en... Répondre en citant

Ukraine: la majorité pro-occidentale a volé en éclats
-16 septembre 2008-


La Premier ministre ukrainienne Ioulia Timochenko et son homologue tchèque Mirek Topolanek le 16 septembre 2008 à Kiev

KIEV (AFP) — La coalition pro-occidentale au pouvoir en Ukraine a éclaté mardi, sur fond de tensions avec Moscou, le président Viktor Iouchtchenko assurant qu'il ne se laisserait pas imposer "un scénario de l'extérieur", dans une allusion implicite à la Russie.

"Je déclare officiellement la fin de la coalition des forces démocratiques au Parlement", a déclaré le président du Parlement, Arseni Iatseniouk, donnant le signal d'une tourmente politique dans cette ex-république soviétique, pour la troisième fois depuis 2006.

Cette annonce scelle le divorce entre le parti du président Iouchtchenko et le bloc du Premier ministre Ioulia Timochenko, son alliée de la Révolution orange en 2004 devenue depuis une farouche rivale.

Forte sa popularité et bien décidée à donner le ton, Mme Timochenko, qui doit en principe présenter sa démission selon l'accord de coalition, a laissé entendre qu'elle allait prendre son temps, sinon ignorer cette clause.

"Le gouvernement va travailler longtemps et avec succès, malgré toutes ces tempêtes (...) car c'est une tempête dans un verre d'eau", a déclaré, optimiste, le Premier ministre après l'annonce de la fin de la coalition.

Les conflits permanents entre le président Iouchtchenko et son Premier ministre, très probables adversaires à la prochaine présidentielle fin 2009 ou début 2010, se sont exacerbés lors de la guerre russo-géorgienne en août.

M. Iouchtchenko s'est rangé du côté géorgien et Mme Timochenko a évité toute critique ouverte à l'adresse de Moscou, ce qui lui a valu d'être accusée par la présidence de "haute trahison" au profit du Kremlin.

Mardi, le chef de l'Etat a une nouvelle fois évoqué une piste russe dans la crise politique, alors que beaucoup, y compris en Occident, craignent que la Crimée (Ukraine) ne soit la prochaine cible de Moscou après la Géorgie.

"La nation a pris le chemin de la démocratie et elle n'acceptera pas de scénario importé de l'extérieur", a-t-il déclaré.

"L'Ukraine ne devrait pas être manipulée par un quelconque pouvoir étranger. Personnellement, je vois des signes de cela", a renchéri le président géorgien pro-occidental, Mikheïl Saakachvili, proche allié de M. Iouchtchenko.

La crise s'envenimant, le bloc Timochenko a voté début septembre avec l'opposition pro-russe une série de lois réduisant les pouvoirs du chef de l'Etat. En réponse, le parti présidentiel a annoncé son retrait de la majorité gouvernementale.

Le divorce consommé, deux scénarios apparaissent comme les plus probables en Ukraine : une alliance entre Mme Timochenko et les pro-russes (Parti des régions, PR) ou de nouvelles élections législatives, à l'issue incertaine, après déjà un scrutin anticipé en septembre 2007.

Le bloc Timochenko était alors arrivé en tête avec 30% des voix, devant le parti présidentiel (14%), miné par les divisions du camp orange, et le parti des Régions (34%).

Un troisième scénario, celui du renouvellement d'une coalition pro-occidentale avec participation du petit bloc Litvine, a été évoqué lundi par le bloc Timochenko.

Mme Timochenko a assuré mardi qu'une "entente serait trouvée au Parlement", sans toutefois préciser avec qui elle entendait la rechercher.

Le président Iouchtchenko a menacé de décréter des élections anticipées si, comme l'exige la Constitution, une nouvelle alliance gouvernementale n'est pas officiellement enregistrée d'ici 30 jours, soit à la mi-octobre.

Le nouveau scrutin législatif pourrait ainsi avoir lieu le 21 décembre, selon des experts.

Source : AFP.com
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TANTRIK BANGKOK Index du Forum :: <<< BANGKOK CAFE >>> :: Autour d'une bière :: Niouzes Internationales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com - Glass Template Created by DoubleJ(Jan Jaap)