TANTRIK BANGKOK - Forum du collectif Tantrik Bangkok

TANTRIK BANGKOK Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil    Se connecter pour vérifier ses messages privés    ConnexionConnexion 

[ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TANTRIK BANGKOK Index du Forum :: <<< BANGKOK CAFE >>> :: Autour d'une bière :: Niouzes Internationales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mar 13 Mai 2008 - 10:52    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

Chine: près de 12.000 morts dans le puissant séisme
-13 mai 2008-


Des images de télévision montraient des immeubles détruits, des routes coupées et des survivants tentant de se libérer eux-mêmes des décombres.

DUJIANGYAN (AFP) - Le puissant séisme qui a secoué l'ouest de la Chine lundi a fait officiellement 11.921 morts, selon un bilan très provisoire qui s'alourdissait d'heure en heure alors que les premiers secours sont arrivés dans la zone de l'épicentre.

Selon Chine Nouvelle, 2.000 personnes ont été tuées dans la seule ville de Mianzhu, dans la province du Sichuan (sud-ouest), où 4.800 personnes restaient ensevelies sous les gravats de bâtiments effondrés.

L'immense majorité des victimes a été recensée au Sichuan, la province où a été localisé l'épicentre du séisme de magnitude 7,9 qui s'est produit lundi peu avant 14h30 (06h30 GMT).

Une forte réplique a été ressentie vers 15h10 (07h10 GMT) et a semé un vent de panique mardi après-midi à Chengdu, la capitale de la province du Sichuan, a annoncé l'agence Chine Nouvelle.

Cette réplique a atteint une magnitude de 6,1 sur l'échelle de Richter, selon l'agence qui cite un responsable au sein du bureau de sismologie.

Selon ce responsable, l'épicentre était, comme la veille, dans le district de Wenchuan (nord-ouest de Chengdu).

Des témoins cités par l'agence officielle ont estimé qu'il s'agissait de "la plus forte réplique" depuis le séisme lundi.

Les employés sont aussitôt descendus dans les rues de Chengdu, affirmant avoir clairement senti leurs bureaux bouger, selon l'agence.

Sur les 1.950 répliques enregistrées au cours des dernières 25 heures, trois était d'une magnitude supérieure à six et quatorze entre 5 et 6, selon Chine Nouvelle.

Au lendemain du séisme, les premiers secours sont arrivés mardi dans la zone de l'épicentre, le district de Wenchuan.

Le bilan pourrait s'alourdir alors qu'au moins 10.000 personnes sont ensevelies et 1.500 sont mortes à Mianzhu, au sud-est de Wenchuan, l'une des zones les plus touchées.

Des images de télévision montraient des immeubles détruits, des routes coupées et des survivants tentant de se libérer eux-mêmes des décombres.

Environ un millier de collégiens ou de professeurs sont également décédés ou portés disparus après l'effondrement de leur collège du district de Beichuan, au nord-est de Wenchuan, où plus de 80% des constructions se sont écroulées, selon des responsables locaux.

"Jusqu'à présent le nombre de morts ou disparus est estimé à plus de 1.000" à l'école, a affirmé Chine Nouvelle.

De nombreux enfants, qui étaient en classe à l'heure de la secousse, font partie des victimes.

A Dujiangyan, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Wenchuan, des responsables du collège Xiang'e ont estimé que moins de 100 des 420 enfants de l'établissement devaient avoir survécu à l'effondrement de l'école.

"J'ai tout perdu. Ma maison et ma mère", a témoigné un habitant de la ville, Wen Xiaoping, figé devant le cadavre de sa mère extraite des débris.

A Shifang, une ville entre Chengdu et Wenchuan, environ 500 personnes sont mortes et 3.000 blessées tandis que 2.000 ont été ensevelies.

Toujours dans le Sichuan, deux usines de produits chimiques se sont effondrées, ensevelissant des centaines d'employés et conduisant à l'évacuation de 6.000 riverains, a indiqué l'agence officielle.

Dans la même province, 37 touristes, dont la nationalité n'a pas été précisée et qui voyageaient en bus, sont morts dans un glissement de terrain.

Ce séisme est le plus grave qu'ait connu la Chine depuis celui de Tangshan en 1976, qui avait fait 242.000 morts selon le bilan officiel, a indiqué Xinhua.

"La situation est plus grave que nous l'avions estimé précédemment", a déclaré dans la nuit de lundi à mardi le Premier ministre Wen Jiabao, parlant au quartier général des secours à Dujiangyan, dans le Sichuan, à 100 kilomètres de l'épicentre. Dès lundi, il avait parlé d'un "désastre majeur".

"Nous ne pouvons pas compter seulement sur les équipes médicales de la province du Sichuan, nous avons besoin que des équipes arrivent de l'extérieur", a dit M. Wen, cité par la télévision nationale.

Le président Hu Jintao a martelé que les secours étaient désormais la priorité absolue du gouvernement.

Plus de 50.000 soldats ont été mobilisés pour porter aider aux opérations de secours, a annoncé mardi Chine Nouvelle.

Pékin a également accepté l'aide internationale.

"Après le tremblement de terre, la communauté internationale a offert son soutien et sa solidarité à la Chine. La Chine et le peuple chinois accueillent cela favorablement", a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Qin Gang.

Le porte-parole n'a toutefois pas précisé quel type d'aide était la bienvenue.

Les Etats-Unis, l'Union européenne et beaucoup d'autres pays, y compris le rival Taïwan, ont offert leur assistance à la Chine où des équipes de secours ont entamé une course contre la montre dans des conditions difficiles pour trouver des survivants et soigner les blessés.

Le séisme a été ressenti à des milliers de kilomètres, comme à Shanghai et à Pékin. Aucune victime ni dégât n'ont été signalés à Pékin. Les installations olympiques n'ont pas été endommagées, a annoncé le Comité d'organisation des Jeux.

La catastrophe n'a pas empêché la flamme olympique de poursuivre son parcours. Le relais a entamé sa 12e étape chinoise mardi à Longyan, une ville du Fujian, dans le sud-est.

De nombreux chefs d'Etat étrangers ont adressé des messages de condoléances et de soutien à la Chine, offrant leur aide, tels le président américain George W. Bush, le président français Nicolas Sarkozy, la chancelière allemande Angela Merkel ou le président russe Dmitri Medvedev.

Le dalaï lama, accusé par la Chine d'avoir fomenté les récentes émeutes au Tibet, a exprimé ses "condoléances aux familles endeuillées par cette grande tragédie", saluant "la réponse rapide des autorités chinoises à déployer des équipes pour secourir les survivants".

Source : AFP.com
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!


Dernière édition par Ccil le Mer 10 Sep 2008 - 16:42; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mar 13 Mai 2008 - 10:57    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

Bernard Kouchner exprime à la Chine la "solidarité de la France" après le séisme meurtrier
-12 mai 2008-

PARIS - Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a exprimé dans une lettre à son homologue chinois la "solidarité de la France" après le violent séisme qui a frappé lundi le centre de la Chine, faisant près de 9.000 morts selon un bilan encore provisoire.

Selon un communiqué du Quai d'Orsay, M. Kouchner a fait part "au gouvernement et au peuple chinois, de (sa) profonde tristesse, de (sa) sympathie et de la solidarité de la France dans cette épreuve qui frappe la Chine".

Il a adressé ses "condoléances les plus sincères aux familles des victimes de cette catastrophe ainsi qu'à leurs proches" et salué le "courage dont font preuve tous ceux qui sont mobilisés sur le terrain pour porter secours aux populations touchées". Le "peuple français s'associe au deuil et à la détresse des familles chinoises dans l'épreuve", ajoute M. Kouchner.

Le ministre, explique le communiqué, a "par ailleurs décidé d'étendre au suivi de cette catastrophe" le "centre opérationnel de veille et d'appui à la gestion des crises qu'il avait déjà fait activer à l'occasion du cyclone Nagis".

Un numéro vert (gratuit), le 0 800 174 174 a été mis en place et est accessible depuis la France "aux personnes ayant actuellement des proches de nationalité française présents dans cette région, pour lesquels notre ambassade à Pékin et notre consulat général à Chengdu sont entièrement mobilisés", selon le ministère.

source : AP.com
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mer 14 Mai 2008 - 09:33    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

Séisme de Wenchua: début des largages humanitaires alors que le bilan s'approche des 20.000 morts
-14 mai 2008-

AN XIAN, Chine - Les hélicoptères militaires chinois ont commencé à larguer des vivres et des médicaments pour les survivants des zones les plus touchées par le séisme de Wenchua et les villages de montagne les plus reculés alors que le bilan de la catastrophe se rapproche des 20.000 morts.

Selon l'agence officielle Chine Nouvelle, qui cite des responsables gouvernementaux, les secouristes qui sont parvenus à Yingxiu, dans le comté de Wenchuan -l'épicentre du séisme- ont découvert la ville dans un "état bien pire que ce qu'ils pensaient". Sur une population d'environ 10.000 habitants, seuls 2.300 ont survécu dont un millier sont dans un état grave.

Selon Chine Nouvelle, ces survivants ont "désespérément besoin d'assistance médicale, de nourriture et d'eau".

Les quelque 7.700 morts de Yingxiu viennent s'ajouter au bilan provisoire qui faisait jusqu'ici de plus de 12.000 morts.

La perspective des dévastations devenait plus évidente que les milliers de soldats dépêchés sur les lieux progressaient difficilement à pied sur les routes coupées pour atteindre la région de l'épicentre du séisme meurtrier qui a frappé la Chine lundi et cherchaient mercredi des survivants parmi les décombres d'édifices écroulés.

Des dizaines de milliers de sans abris dans les localités dévastées de la province de Sichuan ont passé une deuxième nuit dehors après l'anéantissement de leurs maisons par le séisme de 7,9 sur l'échelle de Richter -le plus meurtrier en Chine depuis 30 ans.

Cinquante mille soldats et policiers ont été envoyés sur place pour participer aux opérations de secours, d'après le ministère de la Défense. Environ 20.000 étaient à pied d'oeuvre et 30.000 autres arrivaient par divers moyens de transports. Le ministère des Finances a annoncé le déblocage de 123 millions de dollars pour venir en aide aux sinistrés.

Selon l'agence de presse officielle Chine Nouvelle, l'ampleur du sinistre est telle à Beichuan, que la ville a "un besoin désespéré de 50.000 tentes, 200.000 couvertures de coton, sans compter la nourriture, l'eau potable et les médicaments".

L'armée a annoncé son intention de larguer de l'aide par voie aérienne à Wenchuan. "Dès que le temps le permettra, l'armée commencera à larguer des vivres et des médicaments", a déclaré Li Shiming, commandant de l'armée à Chengdu. Des orages accompagnés de fortes pluies ralentissaient les opérations de sauvetage, contraignant des militaires dépêchés dans la région à reporter leur mission, a précisé l'agence Chine Nouvelle.

La télévision d'Etat diffusait mercredi des images montrant le Premier ministre Wen Jiabao dans le stade de Mianyang, réconfortant des enfants dont les parents ont été tués par le séisme. "Le gouvernement va prendre soin de vous. Le gouvernement va assurer vos moyens de subsistance, va prendre en charge vos études", a promis Wen à une fillette qui semblait avoir neuf ans.

"C'est une catastrophe. Puisque vous avez survécu, vous devez vivre correctement dorénavant", a-t-il dit à l'enfant qui pleurait et couvrait son visage avec sa main.

Cette ville industrielle de 700.000 habitants s'est transformée en un immense camp de réfugiés. Plus de 10.000 personnes s'entassaient dans le gymnase Jiuzhou de Mianyang, également jonché de bouteilles d'eau vides.

Le bilan devrait considérablement s'alourdir mercredi dans la mesure où un premier groupe de 200 soldats était à pied d'oeuvre pour dégager les victimes à Wenchuan, près de l'épicentre. Selon de premiers témoignages de soldats, une ville proche de Wenchuan pourrait ne compter que 2.300 survivants sur 9.000 habitants, a rapporté la télévision.

Mardi soir, le bilan s'établissait à au moins 12.012 morts dans la province de Sichuan tandis que 323 autres personnes avaient été tuées dans cinq autres provinces et dans la métropole de Chongqing. En outre, plus de 18.000 personnes demeuraient probablement sous les décombres, la plupart à Beichuan.

Source : reuters.com
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Jeu 15 Mai 2008 - 14:41    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

Chine : 100 000 soldats et policiers mobilisés alors que le bilan du tremblement de terre s'alourdit
-15 mai 2008-

Quand la terre a tremblé à Chengdu, voilà ce qui est arrivé... Des images prises sur le vif par un habitant de cette ville aujourd'hui dévastée. Partout dans la province du Sichuan, ces mêmes images de désolation, partout cette course à la recherche de survivants dans les décombres. Des pans entiers de villes se sont effondrés comme des châteaux de carte, prenant au piège leurs occupants.

Face à l'immensité de la tâche, 100 000 soldats et policiers participent désormais aux secours. Mais difficile d'atteindre l'épicentre du séisme, une zone montagneuse où les routes sont impraticables. Une seule solution, larguer les hommes et les vivres.
Deux millions de rescapés ont besoin de nourriture et d'eau. Les pertes en vies humaines ne cessent de s'aggraver au fil des jours. Le dernier bilan officiel, toujours provisoire, fait état de 15 000 morts et de dizaines de milliers de disparus. La Chine a accepté des aides en nature et en argent, mais elle a dit non aux spécialistes proposés par l'Australie, le Japon ou bien encore la Corée du Sud, avançant des raisons de logistique...

Après le violent séisme de lundi, les regards se tournent aussi vers les installations sensibles, nucléaires, chimiques et les barrages hydroélectriques. Pékin se veut rassurant, en affirmant qu'il n'y a aucun risque.

Source : euronews.net
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Jeu 15 Mai 2008 - 15:01    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

Le bilan officiel du séisme du Sichuan pourrait atteindre 50.000 morts
-15 mai 2008-

LUOSHUI, Chine - Alors que le bilan officiel du séisme dans le centre de la Chine pourrait atteindre 50.000 morts pour la seule province du Sichuan, le gouvernement central a lancé un inhabituel appel à la population pour rassembler des équipements de secours, et accepté pour la première fois depuis la catastrophe la présence d'une équipe étrangère sur son sol, des experts japonais qui devaient arriver dans la journée.

Selon le Conseil d'Etat (gouvernement) cité par la télévision officielle CCTV, le tremblement de terre de lundi pourrait avoir fait jusqu'à 50.000 morts. Les autorités du Sichuan avaient auparavant fait état d'un bilan confirmé de 19.505 morts. Ces chiffres sont encore susceptibles de s'alourdir, en raison des dizaines de milliers de personnes toujours bloquées sous les décombres ou portées disparues.

Plus de 72 heures après le séisme de magnitude 7,9, l'espoir de retrouver des survivants dans les décombres diminuait peu à peu, même si la chaîne publique CCTV a diffusé les images d'une femme de 22 ans retrouvée vivante dans la ville de Dujiangyan. Mais les autorités ont pu, pour la première fois jeudi, user d'équipements lourds dans les zones les plus touchées, où des soldats dépêchés en hélicoptère ou par voie fluviale avaient dû auparavant entamer les recherches à mains nues.

Le gouvernement a par ailleurs mobilisé jeudi 101 hélicoptères supplémentaires dans les zones de la province de Sichuan coupées du monde par des glissements de terrain provoqués par le séisme. Il s'agit de 71 nouveaux hélicoptères militaires et 30 hélicoptères civils, selon le ministère de la Défense cité par Chine nouvelle.

Dans le même temps, soulignant l'ampleur du désastre, le ministère de l'Industrie et de l'Information a lancé un appel à la population pour qu'elle prête des équipements de secours afin de faciliter les recherches de survivants. Le ministère demande aux Chinois d'apporter des équipements aussi divers que des marteaux, des pelles ou encore des outils de démolition en passant par des grues et autres instruments de levage ainsi que des canots pneumatiques.

Par ailleurs, le gouvernement japonais a commencé à dépêcher jeudi une équipe d'environ 60 secouristes et experts médicaux, selon le ministère nippon des Affaires étrangères. C'est la première fois depuis lundi que la Chine accepte la présence d'agents étrangers sur son territoire. Trente personnes étaient en route pour le Sichuan jeudi, et seront suivis par 30 autres vendredi, avant l'arrivée plus tard des experts médicaux, selon la diplomatie japonaise.

Tokyo avait déjà annoncé la veille le déblocage d'une aide de 500 millions de yens (3,08 millions d'euros) en aide d'urgence et en matériels de secours tels que des couvertures de survie et des tentes.

La Croix-Rouge de Taïwan a également annoncé que Pékin, pourtant hostile à l'île qu'elle considère comme faisant partie de son territoire, a accepté l'envoi d'une équipe de 20 secouristes taïwanais.

Dans la province de Sichuan, 44 comtés et districts ont été affectés par le séisme. Environ le moitié des 20 millions d'habitants de la région sont directement concernés par les conséquences de la secousse, selon Chine Nouvelle. On comptait cependant des dizaines de milliers de sans-abris.

Jeudi, les secouristes sont parvenus à ouvrir l'accès à deux secteurs situés non loin de l'épicentre, atteignant la frontière du conté de Wenchuan et traversant le conté de Beichuan, selon Chine nouvelle.

Le commandement militaire de Chengdu, capitale du Sichuan, devait continuer le largage de vivres jeudi avec 50.000 rations de nourriture et 5.000 couvertures, ainsi que des vêtements. En tout, plus de 116.000 soldats et policiers ont été mobilisés depuis lundi.

Les soldats se sont également précipité pour renforcer un barrage fragilisé par le séisme. Chine nouvelle a rapporté que des fissures "extrêmement dangereuses" étaient apparues dans le barrage de Zipingpu, en amont de Dujiangyan, non loin de l'épicentre du séisme, de Wenchuan, et de Chengdu. Quelque 2.000 soldats ont été dépêchés sur place pour effectuer les travaux de réparation. L'agence officielle a estimé que la ville de Dujiangyan serait submergée si le barrage venait à céder.

Le ministère des Ressources en eau a demandé un contrôle des réservoirs dans tout le pays tandis que l'agence de planification économique a annoncé que près de 400 barrages, petits pour la plupart, avaient été endommagés par le séisme.

On ne signalait pour l'heure aucune épidémie, selon le ministre adjoint de la Santé Gao Qiang. Les secouristes s'efforçaient de prévenir la contamination de l'eau potable et d'enterrer les corps pour éviter la propagation de bactéries. Ainsi, à Luoshui, les soldats ont creusé une fosse à l'aide d'une pelleteuse en haut d'une colline pour y enterrer les morts.

Par ailleurs, 33 touristes américains, britanniques et français ont été héliportés de Wolong à Chengdu jeudi matin, selon Chine nouvelle, qui précisait qu'ils étaient tous en bonne santé.

Source : AP.com
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Mai 2008 - 09:04    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

Deux cents sauveteurs chinois ensevelis dans des coulées de boue
-19 mai 2008-


A Beichuan, dans la province de Sichuan. Plus de 200 sauveteurs impliqués dans les opérations de secours après le séisme qui a dévasté le sud-ouest de la Chine ont été ensevelis lundi dans une coulée de boue.

Plus de 200 sauveteurs impliqués dans les opérations de secours après le séisme qui a dévasté le sud-ouest de la Chine ont été ensevelis ces deux derniers jours dans des coulées de boue, annonce le ministère des Transports.

Aucun détail sur ces incidents n'a été délivré dans l'immédiat et l'on ignore si certains des sauveteurs ensevelis ont pu être secourus.

Le tremblement de terre qui a dévasté la province du Sichuan il y a sept jours a provoqué de nombreux glissements de terrain et éboulements qui ont bloqué des rivières et créé des retenues d'eau, elles-mêmes gonflées par de fortes pluies. Plusieurs barrages naturels ainsi formés ont menacé de céder.

Source : lepoint.fr
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mar 20 Mai 2008 - 09:29    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

Des milliers de Chinois pris de panique à l'annonce d'un nouveau séisme
-20 mai 2008-


Un secouriste désinfecte des sacs contenant des corps, le 19 mai 2008 à Beichuan

CHENGDU (AFP) — Des milliers de Chinois pris de panique ont passé la nuit dehors après une alerte sur l'imminence d'une forte réplique dans la région du Sichuan déjà dévastée par le séisme du 12 mai qui a fait plus de 71.000 morts et disparus.

Plusieurs centaines de répliques se sont déjà produites dans cette région du sud-ouest de la Chine, mais c'est la première fois qu'une alerte est déclenchée au Sichuan par les plus hautes autorités provinciales.

Bien que tous les experts s'accordent pour dire que les séismes sont impossibles à prévoir, le gouvernement du Sichuan a annoncé lundi soir sur son site internet qu'un nouveau tremblement de terre d'une magnitude comprise entre 6 et 7 sur l'échelle de Richter était "hautement probable lundi et mardi" dans la région de Wenchuan, dévastée le 12 mai par une secousse de magnitude 8 sur l'échelle de Richter. Il a affirmé s'appuyer sur les prévisions du Bureau national de sismologie, mais aucune alerte n'a été publiée sur le site internet de ce dernier.

L'alerte, qui a été ensuite relayée par la télévision d'Etat, a provoqué une panique dans les rues de Chengdu, la capitale du Sichuan. Près de cinq millions de survivants ont tout perdu dans la catastrophe, mais ceux qui avaient encore un toit ont emporté des matelas, des chaises, des vêtements et tout ce qu'ils pouvaient transporter, avant de se mettre à l'abri dans des parcs, des stades ou sur des terrains vagues. Des embouteillages monstres se sont formés dans la ville, alors que les automobilistes fuyaient vers la banlieue.

Même les policiers recommandaient aux passants de dormir dehors.

Dans la ville de Mianyang, proche de l'épicentre du séisme du 12 mai, les employés d'un hôtel ont demandé aux clients de quitter l'établissement, a constaté un journaliste l'AFP.

Tôt mardi matin, une réplique de magnitude 5 sur l'échelle de Richter s'est produite dans le district de Pingwu, à environ 125 km au nord de l'épicentre du séisme de la semaine dernière, a rapporté l'agence Chine Nouvelle, sans autres détails. Dimanche, au moins trois personnes avaient été tuées et une cinquantaine blessées lors d'une réplique de magnitude 6 sur l'échelle de Richter dans la ville de Jiangyou, proche de l'épicentre.

Mardi matin, la plupart des habitants de Chengdu avaient regagné leur habitation et repris leurs occupations. Seuls des réfugiés du séisme de Wenchuan étaient visibles dans les parcs de la ville où ils ont été regroupés provisoirement.

Mais le gouvernement provincial du Sichuan a demandé à la population de rester en alerte et dans la matinée, une longue file d'attente s'étirait devant un magasin d'articles de camping, certains habitants se préparant à passer une deuxième nuit à la belle étoile.

Le 12 mai déjà, quelques heures après le séisme du Sichuan, le très sérieux Quotidien du Peuple, organe du Parti communiste chinois, avait annoncé sur son site internet qu'un tremblement de terre allait frapper Pékin, une information rapidement démentie par le Bureau national de sismologie.

Malgré ces répliques et les risques de glissements de terrain accrus par les fortes pluies qui s'abattent sur la région, les opérations de secours se poursuivent sans relâche. Mardi, un homme de 31 ans a été sorti des décombres après avoir passé 179 heures enseveli.

Alors que la Chine marquait mardi le deuxième jour de deuil national en hommage aux victimes du séisme, près de 350.000 habitants de 405 villages coupés du monde attendaient toujours mardi l'arrivée des secours, a rapporté le journal Beijing News.

La saison des pluies, qui a commencé dans le sud-ouest de la Chine, complique encore les conditions de vie des rescapés, dont beaucoup n'ont même pas une tente pour s'abriter.

Les chances de retrouver des survivants étant désormais très faibles, les secours se concentrent sur les rescapés avec l'aide d'équipes médicales étrangères. Un premier groupe de 23 médecins japonais est attendu dans la soirée à Chengdu.

Le séisme a fait 34.073 morts confirmés, selon un bilan officiel provisoire établi lundi

Source : AFP.com
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Jeu 22 Mai 2008 - 09:13    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

Chine: le séisme du Sichuan a fait au moins 4.000 orphelins
-22 mai 2008-

MIANYANG, Chine - Le séisme meurtrier du Sichuan le 12 mai dernier a laissé au moins 4.000 orphelins, a annoncé jeudi un responsable de la province chinoise la plus durement touchée par la secousse d'une magnitude préliminaire de 7,9.

Chen Kefu, le directeur adjoint des affaires civiles du gouvernement du Sichuan, a souligné au cours d'une conférence de presse qu'il faudra du temps pour établir le nombre exact d'orphelins en raison du grand nombre de personnes toujours portées disparues ou déplacées.

Le séisme du Sichuan a fait plus de 41.000 morts et plus de cinq millions de sans-abri.

Des milliers de Chinois ont appelé les services gouvernementaux et mis des demandes en ligne pour adopter un orphelin du tremblement de terre.

Pour l'heure, les autorités tentent de réunir enfants et membres de leurs familles. Les journaux publient des photos et des noms d'enfant, en demandant l'aide du public. Des panneaux d'affichage avec des informations similaires ont été installés dans le stade de la ville de Mianyang, transformé en un immense camp pour des milliers de survivants.

La Chine est la principale source d'adoption d'enfants étrangers aux Etats-Unis et de nombreux Américains ont commencé à prendre contact avec les agences chargées des adoptions pour se renseigner sur les orphelins du séisme. Toutefois, Joshua Zhong, le co-fondateur et président de Chinese Children Adoption International, une association basée aux Etats-Unis, estime que "le gouvernement chinois commencera d'abord par les adoptions à l'intérieur du pays".

Source : AP.com
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Mai 2008 - 09:06    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

Réplique du séisme en Chine : 70 000 logements s'effondrent
-26 mai 2008-

Une forte réplique du séisme en Chine, d'une magnitude de 6,4 sur l'échelle de Richter a eu lieu hier matin, causant de nouvelles victimes et de gros dégâts matériels.

Depuis le séisme dévastateur du 12 mai dernier, dont le bilan s'élèverait à plus de 80 000 morts et 5,4 millions de sinistrés, les répliques ont été nombreuses.

Le bureau de sismologie de la province du Sichuan en a mesuré plus de 8000, mais pour la plupart à des magnitudes très faibles, imperceptibles par la population. 178 nouvelles secousses ont cependant été recensées à une échelle supérieure à 4 sur l'échelle de Richter.

Cette nouvelle réplique est la plus forte enregistrée depuis le 12 mai : elle a fait au minimum 6 nouvelles victimes, et des centaines de blessés. Plus de 70 000 logements se sont effondrés, et 200 000 menacent de s'écrouler, selon un responsable des opérations de secours à Guangyuan, propos rapportés par l'AFP.

69 barrages menacent toujours de céder, 310 sont dans une situation "très dangereuse", et 1424 présentent des risques modérés, selon le vice-ministre des ressources hydrauliques.

35 lacs qui se sont formés par des glissements de terrains menaceraient 700 000 personnes : les autorités locales ont commencé à évacuer les habitants les plus exposés.

Source : verdura.fr
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Mai 2008 - 11:59    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

Chine: près de 160.000 personnes évacuées en aval d'un barrage naturel
-28 mai 2008-


Le bilan officiel du séisme, encore provisoire, s'est établi mardi à 67.183 morts confirmés et 20.790 disparus, selon le porte-parole du gouvernerment Guo Weimin. Le précédent bilan faisait état lundi de 65.080 morts confirmés et 23.150 disparus.

CHENGDU (AFP) - Près de 160.000 personnes ont été évacuées dans la province du Sichuan (sud-ouest) en aval d'un barrage naturel instable formé à la suite du séisme du 12 mai et derrière lequel le niveau de l'eau continue de monter, ont rapporté mercredi les médias chinois.

Le niveau de l'eau derrière la digue de Tangjiashan, qui s'est formé à la suite de glissements de terrain dans la vallée encaissée de la rivière Jian, monte de deux mètres par jour et n'est actuellement qu'à 23 mètres du sommet du barrage, à l'endroit où celui-ci est le moins élevé, selon Cai Qihua, un responsable de la gestion des eaux cité par le China Daily.

Plus de 600 soldats et ingénieurs travaillent 24 heures sur 24 sur le site pour creuser un canal de dérivation, mais ils n'auront pas fini leur travail avant le 5 juin, précise le quotidien.

Si le barrage, qui retient autant d'eau que 50.000 piscines olympiques, venait à céder, 1,3 million de personnes devraient être évacuées d'urgence dans la municipalité de Mianyang.

Au total, 35 lacs de barrage sont se formés à la suite du séisme du 12 mai, d'une magnitude de 8.0 sur l'échelle de Richter, mais aucun n'est aussi dangereux que celui de Tangjiashan.

Par ailleurs, 352 réservoirs et 87 digues, fragilisés par le séisme, sont en danger dans la municipalité de Chongqing (sud-ouest), voisine du Sichuan, a rapporté le site internet de la radio nationale chinoise.

La radio ajoute que 343 systèmes d'aduction d'eau ont été endommagés, affectant plus d'un million et demi de personnes, toujours à Chongqing.

Le bilan officiel du séisme, encore provisoire, s'est établi mercredi à 68.109 morts confirmés et 19.851 disparus, selon le porte-parole du gouvernerment Lu Guangjin. Le précédent bilan faisait état mardi de 67.183 morts confirmés et 20.790 disparus.

Le nombre des blessés dans ce tremblement de terre de magnitude 8 sur l'échelle de Richter atteint 364.552, a ajouté ce porte-parole.

De l'aveu même des autorités, les chances de retrouver des survivants tiennent maintenant du miracle.

Plus de deux semaines après ce tremblement de terre, le plus meurtrier depuis 32 ans en Chine, les efforts se portent désormais sur l'aide aux sinistrés et les soins des blessés.

Les sinistrés manquent d'abris adéquats, mais aussi d'eau potable. Leur situation précaire, aggravée par l'entrée dans l'été pluvieux, fait toujours craindre l'émergence d'épidémies.

Le porte-parole du gouvernement a indiqué que 15 millions de personnes devraient être relogées, ajoutant que 45 millions au total avaient été affectées, l'immense majorité dans la province du Sichuan.

L'aide internationale s'est nettement accrue ces derniers jours, notamment dans le domaine médical. Après la réplique de dimanche qui a fait au moins 8 morts et détruit 70.000 habitations supplémentaires, la France a annoncé lundi soir l'acheminement d'un troisième avion chargé de 33 tonnes d'aide humanitaire.

Source : AFP.com
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mar 10 Juin 2008 - 10:20    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

La ville de Beichuan inondée par un lac de retenue
-10 juin 2008-

Des torrents d'eau boueuse ont déferlé sur la ville dévastée de Beichuan, dans le sud-ouest de la Chine, située en aval d'un lac qui s'est formé à la suite du tremblement du terre du 12 mai.

Cette inondation, qui a recouvert un tiers environ des quartiers en ruines de Beichuan, est la conséquence de l'élargissement à l'explosif par l'armée chinoise d'une ouverture afin de drainer la retenue d'eau.

Le courant d'eau brunâtre a emporté des troncs d'arbres et des voitures abandonnées vers les parties basses de la ville, ainsi que des souvenirs et des objets de valeurs qui étaient sous les décombres.

Selon l'agence officielle de presse Chine nouvelle, le niveau des eaux du lac qui s'est formé à Tangjiashan a baissé mardi de près de huit mètres en trois heures.

"Le barrage n'a pas cédé"

Cette retenue d'eau est la plus importante des quelque 30 lacs qui se sont formés dans le Sichuan à la suite du tremblement de terre du 12 mai, qui a remodelé le paysage et obstrué le cours de rivières."

La menace qu'elle fait peser sur les zones situées en aval a conduit les autorités à évacuer plus de 250 000 habitants rescapés du séisme. Les soldats et experts dépêchés sur le barrage naturel ont été évacués par hélicoptère, la retenue n'étant plus suffisamment sûre.

Toujours selon Chine nouvelle, le débit de l'eau émergeant de la paroi de terre et de pierre a rapidement crû et des éboulements de terrain se sont produits sur les pentes des montagnes avoisinantes.

"Le courant en aval a augmenté de manière spectaculaire, mais le barrage n'a pas cédé", a confirmé à Reuters le porte-parole des opérations engagées au lac de Tangjiashan.

"Le canal (par lequel l'eau s'écoule) s'est élargi, mais il ne s'agit pas d'un effondrement", a poursuivi Zhou Hua, ajoutant: "Pour l'heure, tout se passe conformément aux prévisions. En l'état, nous n'anticipons pas d'autres évacuations."

Mianyang menacée

L'eau pourrait atteindre la ville de Mianyang, prête à passer en "alerte rouge" pour évacuer une partie de sa population, écrit Chine nouvelle.

Mianyang accueille des dizaines de milliers de rescapés du séisme originaires de la région de Beichuan, ou plus de 15 000 personnes ont péri dans le tremblement de terre du 12 mai. Au total, la catastrophe a fait près de 87 000 morts et disparus.

Source : lexpress.fr
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mer 11 Juin 2008 - 12:03    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

Chine: la menace d'inondations écartée, les populations évacuées du Sichuan commencent à quitter les camps
-11 juin 2008-

Les habitants de la région du Sichuan qui avaient été évacués en raison de la menace d'inondations que représentait un lac formé par le séisme dévastateur du mois de mai ont pu commencer à quitter leurs camps provisoires mercredi pour regagner leurs habitations, au lendemain du drainage réussi du barrage naturel.

L'issue heureuse de cette situation tendue est intervenue après plusieurs semaines de travaux intensifs de l'armée chinoise, qui a creusé un canal de drainage et employé des explosifs pour évacuer les eaux qui s'étaient accumulées dans le lac Tangjiashan après le blocage d'une rivière par un glissement de terrain provoqué par le séisme.

Le gouvernement chinois a d'ailleurs organisé mercredi une cérémonie à Pékin, retransmise en direct à la télévision publique, afin d'attirer l'attention sur cette bonne nouvelle, fait rare après le traumatisme du 12 mai dernier. Le séisme a fait près de 70.000 morts, alors que plus de 17.000 personnes sont toujours portées disparues.

A Mianyang, la plus grande agglomération menacée par le lac, les habitants commençaient à nouveau mercredi à dresser tentes et abris sur les trottoirs, confiants que le risque d'inondations était écarté comme l'avait annoncé la veille le gouvernement. Même s'il s'agissait toujours d'abris provisoires, en raison des dégâts dans les appartements ou la crainte des répliques, qui secouent la région depuis la mi-mai, nombre d'habitants interrogés soulignaient que les conditions étaient bien meilleurs que dans les camps dans les collines et les montagnes, installés à la hâte pour accueillir plus de 250.000 personnes évacuées.

"La vie n'était pas trop bonne là-haut. Quand il pleuvait l'eau ne s'écoulait pas, et parfois elle nous montait jusqu'aux chevilles", a déclaré Zhao Shuping, un balayeur de 46 ans, qui avait quitté Mianyang le 2 juin dernier.

Plusieurs autres sinistrés attendaient toujours la permission des autorités pour rentrer chez eux, comme les 3.000 occupants du camp de Taohuashan, au-dessus de la ville de Qinglian. Les autorités leur ont déclaré que le secteur devait être désinfecté avant leur retour.

S'ils ont épargné plusieurs grandes agglomérations, les torrents d'eau qui se sont échappés du lac mardi ont engloutis plusieurs villes situées en aval. Selon un grand magazine financier chinois, "Caijing", des experts du gouvernement ont recommandé qu'une trentaine de villes situées dans la région dévastées par le séisme, dont le centre régional de Beichuan, soient reconstruites sur d'autres sites. Selon un responsable des autorités du Sichuan, la liste de ces villes n'a pas encore été arrêtée.

Source : nouvelobs.com
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mar 17 Juin 2008 - 10:25    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

Inondations en Chine: 76 morts ou disparus, près de 1,7 million d'évacués
-17 juin 2008-

Le sud de la Chine est ravagé depuis plusieurs jours par des intempéries, dont le bilan s'élevait mardi à 76 morts ou disparus et à près de 1,7 million de personnes évacuées, a annoncé le gouvernement.

La région prospère du delta de la rivière des Perles était particulièrement affectée, comme une partie des agglomérations de Canton et de Shenzhen.

"Nous devons rester concentrés et ne pas sous-estimer la gravité des inondations", a déclaré le vice-Premier ministre Hui Liangyu sur le site gouvernemental consacré à la prévention des inondations.

Le ministère des Affaires civiles a actualisé le bilan mardi, dans les neuf provinces et régions du sud touchées, à 63 morts et 13 disparus depuis le début des pluies torrentielles le 7 juin.

Plus de 1,66 million de personnes ont été évacuées des zones les plus inondées et de vastes superficies de cultures ont été submergées. Les pertes économiques atteindraient 14,5 milliards de yuans (soit 1,35 milliard d'euros), selon le ministère.

M. Hui a ordonné un renforcement des digues de rivières et de réservoirs alors qu'une quarantaine de cours d'eau dans le pays menacent de déborder.

La météo annonce encore de la pluie sur cette région dans la semaine.

Par ailleurs, le Premier ministre Wen Jiabao a demandé d'intensifier les efforts pour éviter les glissements de terrain dans le Sichuan (sud-ouest), où le séisme du 12 mai a fait près de 87.000 morts et disparus et qui subit aussi d'importantes précipitations en ce début de saison des pluies.

Jusqu'à 70.000 personnes ont été évacuées de cette zone, selon la presse officielle

Source : AFP.com
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ccil
Tantrik Family

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 9 393
Localisation: new orleans
Féminin

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2008 - 16:43    Sujet du message: [ASIE] ... Catastrophes naturelles en série en Chine... Répondre en citant

Colère en Chine après un glissement de terrain meurtrier
-10 septembre 2008-

Parents et amis des victimes laissent éclater leur colère à Tashan, dans la province de Shanxi (nord de la Chine), deux jours après un glissement de terrain qui a fait au moins 128 morts et des dizaines de disparus, selon les médias officiels.

A la suite de pluies torrentielles, une vague de boue et de rochers a enseveli un marché et de nombreux bâtiments.

La radio chinoise a fait état de centaines de disparus.

Le glissement de terrain s'est produit lundi sur le site de la mine de fer de Tashan. En aval, un immeuble de bureaux de trois étages, un marché et plusieurs maisons ont été détruits en quelques minutes seulement, selon des témoins cités par l'agence officielle Chine nouvelle.

Plus de 2.000 pompiers, policiers et villageois participent aux opérations de secours et tentent de retrouver des survivants sous les décombres.

Mercredi matin, les fortes pluies qui gênaient jusqu'alors le travail des secouristes se sont calmées.

De nombreuses victimes sont apparemment des travailleurs venus du sud-ouest du pays.

L'enquête a établi que la catastrophe avait été amplifiée par des décharges sauvages de déchets dans un lac de retenue de la mine.
"INCOMPÉTENCE ET INDIFFÉRENCE"

"Lorsque le réservoir a atteint ses capacités, il n'a pas tenu. Les fortes pluies ont accéléré le processus", a expliqué à la télévision chinoise un responsable de la sécurité, Wang Dexue.

Le propriétaire de la mine et huit responsables ont été arrêtés par la police.

Des dizaines de parents et de proches des victimes ont dit mercredi leur colère d'être tenus à distance du site de la catastrophe par les forces de l'ordre et ont accusé les autorités d'incompétence, voire d'indifférence.

"Ce drame n'est pas imputable aux pluies des derniers jours. Ce n'est pas un désastre naturel, c'est l'homme qui est responsable", affirme Zhang, qui a perdu un ami dans la catastrophe.

"Des familles entières ont été anéanties. Il y a tant de morts... Pourquoi ne faites vous rien pour sortir nos parents de là ?", lance à un responsable local une femme entre deux âges, Zheng Xiongmei.

"Ils savaient que le réservoir représentait un danger et ils n'ont rien fait. Je suis à la recherche de sept des miens, dont mon mari", renchérit une femme qui tente de franchir le cordon de sécurité.

Des habitants venus de sept villages de la région étaient rassemblés lundi sur la place du marché quand le torrent de boue les a surpris, selon le journal Les Nouvelles de Pékin.

Pour le responsable de la propagande du Parti communiste dans le comté de Xiangfen, les informations qui circulent sur des centaines de morts relèvent de la rumeur.

"Tout cela, ce sont de simples conjectures", a-t-il dit.

L'industrie minière chinoise est la plus dangereuse au monde. Environ 3.800 personnes ont péri l'an dernier dans des coups de grisou, des inondations ou d'autres accidents.

Source : lexpress.fr
_________________
Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire..!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TANTRIK BANGKOK Index du Forum :: <<< BANGKOK CAFE >>> :: Autour d'une bière :: Niouzes Internationales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com - Glass Template Created by DoubleJ(Jan Jaap)